Douglas Boston III du Sqn 342 Lorraine, aout 1944.

Douglas A-20 Havoc


Le Douglas A-20 Havoc, également appelé Boston par les Britanniques, fut engagé sur tous les théâtres d'opérations de la seconde guerre. Même s'il n'était pas l'un des plus grands avions de son époque, ce bimoteur quadriplace contribua néanmoins pour une bonne part à la victoire alliée.
Douglas A-20 Havoc, USAAF 1941. Les Français furent les premiers à commander ce bombardier léger, sous la désignation Douglas DB-7, et à l'utiliser au combat.
14 appareils furent perdus en opérations dont 4 à cause de la Flak.

Groupes de bombardement français équipés en 39/40 :
GB 1/19, GB 2/19, GB 2/61, GB 1/32 et GB 2/32.
Hormis le GB 1/19, tous ces groupes furent maintenus opérationnels dans l'armée de l'Air de Vichy.

Le Squadron 342 Lorraine l'utilisa, de juin 1943 à mars 1945.

Moteurs : deux Wright T 2600-23 Double Cyclone en double étoile refroidis par air, d'une puissance de 1600 ch.
Vitesse maximale : 510 km/h à une altitude de 3260 m.
Armement : six mitrailleuses fixes de 12,7 mm tirant vers l'avant, plus deux dans la tourelle dorsale et une dans le poste ventral tirant vers l'arrière. Il emportait jusqu'à 907 kg de bombes en soute.
Année : 1939
Production : 7525
Origine : USA
Envergure : 18,39 m
Longueur : 14,63 m
Poids : 12 338 kg
Plafond : 7225 m
Autonomie : 1520 km

Page modifiée le
Webmaster :
frenchaces © 1998-2005