zone de combat
Zoom



sources :
Historique du GC 1/1, SHAA.
Ils étaient là... p72.
Le Bloch MB-152, p148.


1re victoire du capitaine Georges Garde


Région de Dinant (Belgique), le 14 mai 1940


Des Bloch 152 du GC 1/1 sont arrivés tôt ce matin en renfort sur le terrain de Couvron. La première mission consiste à assurer une couverture aux coups sur le secteur Dinant-Yvoir à 2500m d'altitude pendant une demi-heure. Une patrouille guide décolle sous les ordres du Cne Garde suivie d'une patrouille d'accompagnement menée par le lieutenant Schmidt.

Peu avant 09h00, ils aperçoivent dix-huit Messerschmitt 110 sur la route du secteur assigné. Les chasseurs français les contournent pour se placer dans le soleil et rapidement un combat tournoyant s'engage. Garde enflamme le moteur droit d'un bimoteur allemand et dégage sous la pression de l'ennemi. Il est imité par ses ailiers. Le sergent-chef Starke touche le moteur droit d'un 110 qui prend feu, il n'insiste pas étant pris en chasse à son tour par deux autres. Armes enrayées, le Sgt Dubost abandonne le sien fumant noir. Ces trois victoires furent homologuées et devinrent les premières du groupe.
De son coté, le Lt Schmidt poursuit un Zerstörer en piqué jusqu'à 500m et l'endommage sérieusement (victoire probable). Il fut ensuite assaillis par cinq adversaires et essuya plusieurs rafales. Il put s'en sortir en rase-mottes mais crasha son n°569, orné de 12 impacts, à 16 km du terrain.

Il en fallait plus pour le décourager, car trois heures après, il repartait à la tête d'une patrouille triple en mission d'escorte d'un Potez 63.11 du GR 2/52, et remportait une victoire sur un Bf 110.

En fin de soirée, le Cne Garde participa à une mission de couverture sur Dinant et fût surpris par un Bf 110. Il dût effectuer un atterrissage train rentré. L'avion fût détruit et lui légèrement blessé d'un éclat dans une jambe.

MB.152 du GC 1/1
Bloch MB.152 n°425 de la 1re escadrille du GC 1/1, piloté et crashé par son chef d'escadrille, le capitaine Garde, ce 14 mai 1940.

Page modifiée le
Webmaster :
frenchaces © 1998-2004