Morane-Saulnier MS.406 du GC 3/3, mai 1940

Morane-Saulnier MS.406


Considéré trois ans plus tôt comme le meilleur chasseur du monde, le MS.406 équipait, en mai 1940, plus de la moitié des groupes de chasse de l'armée de l'Air. Ce chasseur monoplace se montra d'emblée inférieur au Messerschmitt Bf 109E allemand.
Les combats sporadiques de la Drôle de Guerre avaient mis en évidence son infériorité face aux appareils allemands. Son excellente maniabilité ne compensait point sa vitesse, à tel point, qu'il peinait à rattraper les bombardiers ennemis
MS.406 d'Etampes à Limoges en mai 1940 De septembre 1939 à juin 1940, en combats aériens, les unités équipées de MS.406 revendiquèrent la destruction de 183 appareils ennemis, pour la perte de 130 des leurs.

Groupes français équipés :
GC 3/1, 1/2, 2/2, 3/2, 1/6, 2/6, 2/7 et 3/7.

Le MS.406 était doté d'un radiateur en partie escamotable, le pilote devait gérer la position et faire face à un dilemme. Abaissé : l'avion pouvait voler plein gaz mais la vitesse était réduite par la traînée du radiateur; remonté : le pilote devait réduire les gaz pour éviter la surchauffe du moteur.

Les commandes de pas de l'hélice et de tir des mitrailleuses étaient actionnées par un système à air comprimé, elles commençaient à geler à l'altitude de 5000m handicapant fortement l'appareil en opération.
Moteur : un Hispano-Suiza 12Y31 de douze cylindres en V à refroidissement par liquide, d'une puissance de 860 ch.
Armement : un canon Hispano-Suiza HS-9 ou HS-404 de 20mm alimenté par 60 obus entre les deux rangées de cylindres et deux mitrailleuses MAC 34 de 7,5mm dans la voilure.
Vitesse maximale : 486 km/h à une altitude de 5000m.
Année : 1938
Production : 1081
Origine : France
Envergure : 10,60 m
Longueur : 8,15 m
Longueur : 8,15 m
Poids : 2480 kg
Plafond : 9400 m
Autonomie : 800 km

Page modifiée le
Webmaster :
frenchaces © 1998-2006