zone de combat
Zoom



sources :
Chasseurs du ciel, Cne Accart p110.
La grde av. de la Chasse fr. p65.
Aéro-Journal n°18, p59.

<< retour suite >>

2, 3 et 4e victoires du lieutenant Edmond Marin La Meslée


Région de Sedan (France), le 12 mai 1940


Vers 07h00, une patrouille double de la 1re escadrille du GC 1/5, sous les ordres du Cne Accart6, décolle pour assurer la couverture des troupes au sol sur la frontière franco-belge, au nord-est de Sedan. Les Allemands sont à Bouillon en Belgique et s'apprêtent à passer la frontière.

Sur la zone, Accart aperçoit un avion de reconnaissance qui franchit nos lignes. Il l'intercepte avec le Sgc Morel4, mais le Dornier 215 parvient à s'échapper en fumant dans les nuages. Une balle a atteint le cockpit du Curtiss du Cne Accart qui doit abandonner, il rentre blessé au visage.
Morel et le lieutenant tchèque Périna rejoignent le reste du groupe, désormais sous le commandement de Marin La Meslée. Aussitôt une vingtaine de bombardiers en piqué Junkers 87 apparaissent au-dessus des Ardennes, sans escorte de chasse. Les cinq français se ruent sur ces proies faciles, mais combien redoutables pour les troupes au sol. Au cours de cet engagement, Marin en élimine deux coup sur coup, le S-Lt Rey², le Sgc Penzini, Morel et Périna5 chacun un. À peine Marin La Meslée a-t'il rameuté ses troupes qu'un second peloton de Stuka apparaît. Et c'est à nouveau la curée. Marin en descend un en partage avec Rey et Penzini. Ses deux derniers en abattent un individuellement, ainsi que Périna. Morel poursuit un isolé qui explose dans une forêt, mais son avion est atteint et il doit se vautrer près de Vouziers.

Onze victoires confirmées pour cette sortie. Cinq des Ju 87 descendus appartenaient au I./StG 76. Le GC 1/5 sera cité le soir même à l'ordre de l'Armée pour ses « 33 victoires en trois jours », pour seulement deux avions perdus (le 10 mai).

H-75 du Lt Marin La Meslée, mai 1940.

Curtiss H-75A-2 du lieutenant Marin La Meslée, 12 mai 1940.

Page modifiée le
Webmaster :
frenchaces © 1998-2004