sources :
Aero-Journal HS 3, p21.
Icare n°62, p148.


6e victoire du lieutenant Didier Béguin


Smolensk (URSS), le 22 septembre 1943


Dix Yak du Normandie, emmenés par le commandant Pouyade3, décollent sur alerte vers 13h00 du terrain de Filatki. À 30 km au sud-est de Smolensk, ils tombent sur une trentaine de Junkers 87 protégés par une dizaine de Focke-Wulf 190.

Les Français sèment la panique dans les rangs ennemis. Des Stuka encore alourdis de leurs bombes sont abattus par les lieutenants Denis et Béguin, le sous-lieutenant La Poype5, l'aspirant Bon3 et Risso6. Ce dernier obtenant un doublet facile, car sa proie tentant d'éviter son attaque est allée percuter son ailier.
Pendant ce temps, le S-Lt Albert8 et ses équipiers maintenaient les chasseurs d'escorte à l'écart. Le S-Lt Lefèvre8 et lui éliminent chacun un Fw 190, ainsi que l'Asp Foucaud3 mais il est accroché par deux ennemis dont il se débarrassera tant bien que mal. Il est contraint d'atterrir en pleine nature, son appareil se retourne, lui occasionnant quelques commotions. Il fut secouru pas les troupes russes qui furent trop contentes de s'occuper d'un pilote du célèbre groupe Normandie. Il rejoignit le terrain en début de soirée. Une bonne journée pour les pilotes français.

Yak-9 du S-Lt Albert.
Yak-9 du sous-lieutenant Albert, fin 1943.

Page modifiée le
Webmaster :
frenchaces © 1998-2004